Les perles de l’architecture et du design immobilier en 2019

Les perles de l’architecture et du design immobilier en 2019

 
Un logement ou un bâtiment ne sont pas uniquement quatre murs et un toit. À l’heure où l’écologie représente un levier capital dans la société, les architectes œuvrent pour des solutions plus vertes afin de concilier environnement et construction. Ainsi, les petits espaces ont de plus en plus la cote auprès des particuliers, les bâtiments écolos, les matériaux naturels et la végétation sont aussi de rigueur. Voici les perles de l’architecture et du design immobilier en 2019.

Marseille

© Houzz – Trihab Habitats Bioclimatiques : Maison bioclimatique à Marseille

Le véritable challenge de l’architecture

 
Rapidité de construction, bâtiment durable, accessibilité financière, futurisme, etc., les conditions en termes d’architecture sont aujourd’hui extrêmement complexes. Beaucoup de facteurs entrent en jeu pour satisfaire tant les clients que les normes en vigueur.
Le logement connaît une réelle révolution depuis quelques années. Voici les plus grandes tendances architecturales déjà aperçues en 2018 et toujours en vogue en 2019.
 

Quand le rêve devient réalité

 
L’une des premières qualités d’un architecte doit être le rêve. C’est grâce à cela qu’ils donnent vie à des projets complètement surréalistes. C’est le cas de l’écoquartier Hypérion en Inde. Il s’agit d’une construction proposée par le père de la tour ADN à Taipei : le Belge Vincent Callebaut.

Hyperion


© Vincent Callebaut – Projet Hypérion en Inde


Totalement futuriste, il vise à implanter son projet de logements collectifs de six tours à Greater Noida d’ici 2020. Il s’agit d’une construction unique visant à adopter un mode de vie sain, en harmonie avec la nature. Une utopie qui prend pourtant vie…
 

Le retour aux sources

 
L’architecte français Philippe Madec est spécialisé en constructions écoresponsables. Il fait partie de ces architectes modernes, cherchant à concilier l’homme avec la nature. C’est pour cette raison qu’il milite pour que les bâtisseurs dits « classiques » changent leur fusil d’épaule.

Dijon
©
Philippe Madec – Écoquartier Dijon


Les Français recherchent de plus en plus la simplicité pour s’évader du stress quotidien. Le site Airbnb a confirmé le boom des locations de campagne ou très rustiques avec absence de connexion internet.


Les matériaux de construction naturels ont le vent en poupe. Chanvre, paille, chaux, bois, bambou, les entreprises de bâtiment n’hésitent pas à proposer de réelles alternatives pour des logements plus écolos.

Maison en chanvre
© Chanvribloc – Maison en chanvre BBC à Villard-Saint-Christophe (38)


Beaucoup de maisons individuelles sont implantées en campagne, avec l’absence de vis-à-vis. Les logements collectifs quant à eux mixent les matériaux classiques comme la brique, le béton, etc., au bois, et intègrent la verdure soit par le biais de toits-terrasses végétalisés, soit par des murs végétaux.

Au Mexique, de nombreux logements sociaux ont été construits en bambou par la Comunal Taller de Arquitectura. Les architectes asiatiques utilisent ce matériau depuis des années, notamment pour créer de somptueuses villas d’architecte, comme à Bali.

Bali
© Ibuku – Maison tout en bambou d’Elora Hardy à Bali


Si l’Asie est pionnière en bâtiments architecturaux en bambou, d’autres pays utilisent désormais ce matériau résistant, naturel et économique. Simon Velez, architecte colombien, a inventé un procédé innovant d’acier végétal, en remplissant les structures vides du bambou par du mortier-ciment.

Colombie
© Simon Velez Design – Résidence en Colombie
 

Le détournement de lieux

 
Faire d’une ancienne chapelle sa résidence principale, transformer un ancien corps de ferme en une maison moderne, voilà encore un challenge pour les architectes en 2019. L’art de mixer les époques en mariant vieilles pierres et structures métalliques est très convoité. De même, les anciens entrepôts réhabilités en lofts sont toujours très demandés par les accédants à la propriété.

Eglise
© Houzz - Price Williams Architects : Vivre dans une église

Cela dit, les architectes semblent avoir trouvé un nouveau terrain de jeu dans les espaces de coworking. Très tendance, ils deviennent aujourd’hui plus qu’un simple espace de travail. Assimilés à des cocons professionnels, les designers tout comme les architectes s’en donnent à cœur joie. À titre d’exemple, Brooklyn a transformé une ancienne usine de papier en espace coworking, à Londres, The Ministry of Sound est également devenu un repaire de travailleurs indépendants, tout comme l’une des anciennes brasseries de Brno (République tchèque).

coworking
© Squire and partners – The Ministry Of Sound devient un espace de coworking
 

Les prouesses de l’impression 3D


L’essor des maisons imprimées est incontournable
. Après quelques balbutiements, la construction 3D donne naissance à de véritables pépites architecturales. Elle ne demande que très peu de main d’œuvre et seulement quelques jours de construction.
AZL Architects a créé des pavillons avec jardins futuristes dans un village chinois, CLS Architetti a dévoilé une maison de charme au cours de la Milan Design Week, Houben & Van Mierlo Arcihtectn sont également en train de concevoir des maisons individuelles entièrement réalisées en impression 3D. Et que dire de cette idée folle du concours lancé par la NASA pour imaginer l’habitat de demain sur Mars… !

3dlux
© Winsun- Maison de luxe de 1 100 m² en construction 3D
 

Le défi de la végétalisation des villes

 
Les plus grandes villes du monde sont aujourd’hui la proie de la pollution et de la surpopulation. Des solutions s’imposent et une révolution écologique donne du pain sur la planche aux architectes. Sols réfléchissants et rafraîchissants, fermes urbaines, jardins sur les toits des immeubles collectifs, bâtiments intelligents, etc., les écoquartiers, sont désormais de rigueur.

Paris


© DR – Paris en 2020 vu par Anne Hidalgo (site Europe 1)


Le but de telles installations est de réduire l’utilisation d’énergies fossiles au profit d’énergies renouvelables, d’éviter l’émission de CO2, de limiter la consommation d’eau, contribuer à la dépollution, etc.

 

Quand le minimalisme devient tendance

 
Qu’à cela ne tienne, les petits espaces sont dorénavant très « in ». Autant les rendre fonctionnels et adaptés à tous. Au Japon, les chambres dites « cabines » sont devenues monnaie courante pour faire faire face à la surpopulation. En Hollande, des containers sont réutilisés pour offrir un toit haut de gamme dans des résidences collectives. Une idée qui séduit énormément dans le monde et même en France où les petits logements dans les grandes villes ou les beaux quartiers ont maintenant très prisés.

Tiny House


© Houzz – Tiny House Company (Queensland)

Si certains les adorent en tant que logements saisonniers, les tiny-houses, roulottes, yourtes ou maisons-dômes sont ainsi devenues très tendance en 2019.

 

Le grand boom des bâtiments durables

 
Qu’ils soient à usage privé, collectif ou commercial, de nombreux bâtiments durables ou autosuffisants voient le jour. Il s’agit d’édifices produisant plus d’énergie que ce qu’ils n’en consomment. À Strasbourg, ville pilote pour la transition énergétique, le cabinet Wtu Architects a créé une tour de logements collectifs appelée Elithis Danube. Il s’agit du premier bâtiment collectif au bilan carbone positif.

Strasbourg


© Elithis – Tour Elithis Danube à Strasbourg

 

Quand le design immobilier devient de l’art à part entière

 
L’architecture moderne s’inspire de la nature pour mieux se fondre dans le paysage sans trop le dénaturer. Les bâtiments sont plus chaleureux, avec de grandes baies vitrées, de la verdure, etc. Les constructions sont simplifiées au maximum ou à l’inverse, rivalisent avec de pures œuvres d’art. Les énergies renouvelables sont de rigueur, avec des climatiseurs à peine perceptibles, parfois même cachés derrière un tableau. Voici les nouveautés design de l’immobilier moderne.
 

Pour la ville, l’aspect fonctionnel avant tout

 
Si jusque-là les grands espaces étaient enviés, ce sont aujourd’hui les (très) petits lieux de vie qui sont recherchés par les citoyens. Locataires, mais aussi propriétaires, préfèrent un petit appartement cosy et fonctionnel à de grandes pièces à vivre.

Garage
© Houzz – Strobel Design Build : Garage réhabilité en petit appartement fonctionnel

Le côté minimaliste inspiré du Japon est une tendance en vogue. Les lieux de vie sont donc épurés, la lumière entre mieux, et les meubles se font plus rares pour garantir un maximum de place au sol, même dans un minimum d’espace. De nombreux appartements sont ainsi rénovés avec des idées novatrices, comme des pièces multifacettes grâce à des parois modulables et des murs intégrant déjà le mobilier.

villa-hermes
©
Sedelka – Villa Hermès (76)

 

Le coup de cœur pour les lofts et les péniches

 
Les lofts font toujours partie des coups de cœur des Français, engendrant une part non négligeable des transactions immobilières. Anciennes usines ou vieux hangars, le côté industriel séduit toujours autant les accédants à la propriété. Il s’agit d’espaces atypiques très prisés au même titre que les péniches.

Peniche

©
Houzz – Tina Merkes Architecture : Salon dans une péniche

Vivre sur un bateau, en voilà une drôle d’idée ! Pourtant, de plus en plus de personnes se sentent attirées par ce logement hors du commun. La liberté de pouvoir changer de vue, le côté cosy des agencements et le calme octroyé par le bercement de l’eau semblent faire des émules.

 

Le mélange des matériaux à l’extérieur comme à l’intérieur

 
Dehors, mais aussi dedans, le mélange des matières est recherché. La tendance actuelle va principalement vers le mariage du métal et du bois ou de la pierre et du métal. L’esprit intérieur/extérieur est aussi très recherché avec des pièces lumineuses où règnent végétation et boiseries diverses (osier, bambou, lambris, etc.).

Doreen
©
Houzz – Ard Bia Interiors : Doreen Kilfeather House
 
 

Qu’en est-il des constructions commerciales ?

 
Souvent considérées comme étant des « bâtiments moches », les magasins, restaurants ou centres commerciaux se disputent aujourd’hui un concours d’architecture glorifiant le plus bel édifice par catégories au prix Versailles.

Ethiopie
© Vilalta Architects – Lideta Mercato : Centre commercial en Éthiopie

Il s’agit d’une initiative mise en place par l’UNESCO et l’Union International des Architectes, étendue au monde entier depuis 2014. Le jury est on ne peut plus prestigieux avec des philosophes, créateurs, architectes, etc.
Chaque année, de nombreux bâtiments hors normes concourent dans le monde entier, l’occasion de pouvoir découvrir et apprécier toute la beauté d’édifices ouverts au grand public. Les lauréats mondiaux pour 2019 seront annoncés le 4 juillet prochain.