Préparer sa retraite en investissant dans l’immobilier neuf

Investir dans l’immobilier neuf pour préparer sa retraite


Il n’est jamais trop tôt pour préparer sa retraite. Avec l’assurance-vie, l’investissement dans l’immobilier neuf s’avère être un placement particulièrement rentable pour anticiper la fin de la vie active. L’immobilier étant une valeur sûre, il est judicieux d’envisager cette option le plus tôt possible. En effet, l’acquisition d’un bien neuf à des fins locatives peut représenter un complément de revenu substantiel.



Investir dans le neuf pour se constituer un patrimoine


Être propriétaire d’un bien immobilier neuf, résidence principale ou placement locatif, représente un avantage considérable lors de la retraite. En effet, en fin de carrière vous pouvez prévoir de vivre dans le logement ou d’en faire profiter vos enfants. À plus long terme, vous pourrez également compter sur le capital à la revente du bien ou sa transmission à vos héritiers.

Pour rappel, il existe plusieurs options pour transmettre un bien immobilier neuf à ses enfants. Vous pouvez d’abord acheter le logement à leur nom, et cela même s’ils sont mineurs. Les enfants pourront alors disposer librement du bien à leur majorité en décidant d’y habiter, de le mettre en location ou bien de le revendre. Il est aussi possible de transmettre ce bien par l’intermédiaire d’une SCI (société civile immobilière), une solution souvent préconisée par les notaires.

Enfin, les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) peuvent être intéressantes puisqu’elles permettent à vos enfants d’obtenir des revenus locatifs réguliers tout en évitant les soucis de gestion locative du bien.


Augmenter ses revenus à la retraite grâce aux loyers perçus


Les retraités ont été lourdement pénalisés par la faible revalorisation des pensions et la hausse des prélèvements sociaux. Entre 2008 et 2017, la perte de pouvoir d’achat des pensions par rapport au salaire moyen s’est ainsi élevée à 7,2 %. Selon les chiffres de la DREES, un retraité né en 1932 ne percevait que 92 % de sa pension initiale après 20 années de retraite. Cet exemple montre l’importance d’anticiper le passage de la vie active à la retraite.

Dans le cadre d’un investissement dans l’immobilier neuf, l’acquéreur peut prévoir que la fin du remboursement de ses mensualités soit proche de son départ à la retraite afin de percevoir un revenu locatif complémentaire à sa pension. Ce complément de revenu représente en moyenne 30 % de la pension de retraite.


Des avantages financiers et fiscaux non négligeables


Difficile d’évoquer le sujet de l’immobilier neuf sans détailler la série d’avantages fiscaux et financiers associés. Tout d’abord, en investissant dans un bien immobilier neuf, vous bénéficiez de frais de notaire réduits, compris entre 2 et 3% du prix de vente contre 7 à 8% dans l’ancien. Plus précisément, ces frais comprennent le coût de certaines pièces administratives, la rémunération de l’office notarial, les impôts et taxes.

Notons qu’il n’est pas nécessaire de justifier d’une forte capacité de remboursement pour investir dans un logement neuf. Il est possible de souscrire un prêt se terminant à l’approche de la retraite et de profiter par la même de certaines aides comme le prêt à taux zéro (PTZ), le prêt conventionné ou bien le prêt action logement. Une fois le crédit immobilier remboursé, l’investisseur dispose d’un patrimoine immobilier tout en ayant fourni un effort d’épargne limité.

Le neuf représente un investissement sécurisé. La qualité des matériaux isolants qui sont intégrés dans ces logements et leur conception pensée pour limiter les besoins en consommation sont des avantages à prendre en compte.
Acheter neuf est aussi un gage de tranquillité. Effectivement, les garanties liées à l’achat d’un logement neuf sont nombreuses et leur durée s’étend de 1 à 10 ans. Parmi elles on trouve notamment la garantie de parfait achèvement, la garantie de bon fonctionnement, la garantie décennale ou encore l’assurance dommages-ouvrage.

L’achat d’un bien neuf vous permet ensuite de préparer votre retraite tout en réduisant vos impôts. Par exemple, le dispositif Pinel donne la possibilité à un contribuable fiscalement domicilié en France et qui acquiert un logement neuf de bénéficier d’une réduction d’impôt variant de 12 à 21% en fonction de sa durée de mise en location. Si vous décidez d’investir dans un bien neuf meublé en résidence de services, vous pourrez par ailleurs obtenir une réduction d’impôt correspondant à 11% du montant de votre investissement, répartie sur 9 ans, en faisant valoir le dispositif Censi-Bouvard. Pour choisir le dispositif le plus adapté à votre projet, n’hésitez pas à utiliser un simulateur en ligne qui vous permettra d’estimer le montant de l’économie d’impôts possible.


Investissement immobilier neuf : quelles options pour préparer sa retraite ?


Plusieurs options s’offrent aux particuliers qui souhaitent investir dans l’immobilier neuf. Ceux-ci peuvent opter pour l’investissement locatif qui leur permettra de bénéficier de rentrées d’argent régulières et des avantages de la loi Pinel. Attention toutefois à bien sélectionner l’emplacement géographique du futur bien que vous souhaitez acheter. Il s’agit d’un critère déterminant et qui impactera votre rentabilité.

Autre option : l’achat en vue de la revente. Vous pouvez par exemple investir dans un studio neuf pour votre enfant étudiant et le revendre une fois son cursus terminé. Ce bien aura probablement pris de la valeur au fil du temps vous permettant de réaliser une plus-value. Pour conserver vos avantages fiscaux et notamment ceux liés au dispositif Pinel, vous devrez néanmoins le conserver pendant plusieurs années.

Enfin, vous avez la possibilité d’investir dans une résidence de tourisme, étudiante ou sénior. Un investissement réalisé dans une résidence de services permet de profiter d’une fiscalité avantageuse. En vous tournant vers ce type de bien, vous pourrez faire valoir le dispositif Censi-Bouvard ou le statut LMNP (Loueur meublé non professionnel). Il est également envisageable de diversifier son patrimoine en investissant dans des places de parking ou bien des locaux commerciaux.


Nos conseils pour bien investir dans l’immobilier neuf


Si vous choisissez de réaliser un investissement locatif dans l’immobilier neuf pour préparer votre retraite, vous devrez vous pencher sur la gestion locative de votre logement. Celle-ci correspond à l’ensemble des démarches à entreprendre une fois le bien occupé. Il s’agit entre autres de rédiger le contrat de bail, percevoir les loyers, délivrer des quittances, réaliser diverses réparations ou régulariser les charges.

La gestion locative peut être prise en charge par le propriétaire ou être confiée à un professionnel. Pour plus de simplicité et éviter toute mauvaise surprise, il est vivement conseillé de mandater un professionnel ayant une parfaite connaissance de la réglementation en vigueur. En faisant appel à une agence spécialisée vous êtes ainsi assuré de louer et de rentabiliser votre investissement immobilier en toute tranquillité.